25 septembre 2015 ~ 0 Commentaire

Quand la mer monte

Faut pas rigoler avec la marée, il suffit pas de dire j’ai honte j’ai honte pour qu’elle descende.
La mienne est venue cette nuit me lécher les pieds de son écume frémissante..J’aurai voulu être ce nageur qui pour en finir avec sa course lointaine se laisse engloutir dans les flots le corps vrillé par la peur et l’appréhension mêlé par un » délectation profonde .
Oui se laisser glisser , se laisser enfin aller vers une paix profonde.
Les nuits sont faites pour cela…. pour la paix , pour pouvoir crier ds le silence, je ne suis pas coupable de ce dont on m’accuse.
Je serais un tourmenteur, un homme sans respect, non je plaide la bonne foi , je plaide pour l’excès de tendresse , oui l’excès me sied à merveille c’est ma secondes nature , pas un seule fois, par un seul instant je n’ai le désir de créer le malaise..
Et pour ce qui est du » connasse  » c’est pure invention, c’est un paradoxe pour qui te respecte avec tant d’humilité.

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Des signes ta chanson |
Mrs Ribault's blog |
Lamoureusedesmangas |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Levidegrenierderomalyse
| Devenirnotaire
| ADGITO